L’hiver arrive (7 novembre dans le calendrier énergétique chinois) et avec lui sa cohorte de rhumes, nez qui coulent et maux de gorge.

Si les vertus des huiles essentielles sont nombreuses, leurs propriétés anti-infectieuses, antivirales et immunostimulantes sont reconnues depuis longtemps et en font des alliées précieuses en cas d’infections hivernales mais aussi en prévention car elles permettent de renforcer notre système immunitaire. C’est la raison pour laquelle, c’est souvent la 1ère porte d’entrée à leur utilisation.

J’ai choisi de vous présenter 6 d’entre elles, que j’ai associé dans 2 synergies qui vous permettront d’être mieux armés et qui pourront aussi vous aider dans la phase épidémique actuelle.

Il s’agit des huiles essentielles de :

  • Ravintsara
  • Laurier noble
  • Tea tree
  • Eucalyptus radié
  • Citron

Je vais vous en présenter brièvement les caractéristiques et atouts de chacune de ces huiles avant de vous proposer plusieurs synergies pour en tirer le meilleur parti.

Blog-aroma-shiatsu-eft-lionel-rigour1.

RAVINTSARA

Originaire de Madagascar, le Ravintsara (Cinamomum camphora) est appelé « l’arbre aux bonnes feuilles » par les malgaches qui considère son huile essentielle comme une véritable panacée grâce à son formidable potentiel antiviral (grippe, zona, herpes) et immunostimulant.

Composé à 60 % d’1.8 Cinéole, c’est une huile majeure pour les infections respiratoires (expectorante et fluidifiante).

Elle présente par ailleurs l’avantage d’être d’une grande inocuité (utilisable même sur les jeunes enfants) ce qui la rend très facile à utiliser.

Autres propriétés : Antidouleurs, décontractant musculaire, tonifiant physique et nerveux, inducteur de sommeil, anti-inflammatoire léger.

Contre-indicationsaucune aux doses physiologiques. Huile très douce.

Blog-aroma-shiatsu-eft-lionel-rigour1.

LAURIER NOBLE

Très bon antibactérien, antifongique, anti-infectieux cutané et antiviral puissant (sphère respiratoire et digestive), l’huile essentielle de laurier noble est pour nous l’équivalent des huiles plus exotiques que sont le Ravintsara et le Tea tree.

En association avec ces dernières, il est très intéressant contre la famille des coronavirus. Une étude de l’Université de Calabre a d’ailleurs montré sa forte activité antivirale contre le SRAS-CoV.

Autres propriétés :antidouleur, antihématome (mais moins que l’hélichryse), antidégénérescant, antisclérosant (arthrose), neurotonique et équilibrant sympathique et parasympathique.

Contre-indications : usage cutané modéré et toujours dilué dans une huile végétale car risque d’irritation et allergisant potentiel.

Blog-aroma-shiatsu-eft-lionel-rigour1.

SARO

Saro est la contraction de Mandravasarotra qui signifie « qui anéanti le mal ». Cette huile essentielle issue des feuilles d’un arbre datant des dinosaures est une autre des panacées malgaches. Elle réunit les propriétés du Ravintsara, du laurier noble et du thym thymol : antivirale exceptionnelle (couplage oxydes et monoterpénol), antifongique, antibactérienne, antiparasitaire, expectorante (aide à tousser) et fluidifiante.

Autres propriétés : Antidouleurs, calmant, neurotonique.

Contre-indicationsaucune aux doses physiologiques. Huile très douce.

Blog-aroma-shiatsu-eft-lionel-rigour1.

EUCALYPTUS RADIE

Autre huile majeure des infections respiratoires, l’huile essentielle d’eucalyptus radié est essentiellement axée sur les voies respiratoires hautes (ORL) à la différence de l’eucalyptus globulus (voies basses), qui est par ailleurs bien moins souple d’utilisation (+ asséchant, à réserver aux adultes non asthmatiques) que l’eucalyptus radié. Cette dernière fait en effet partie des huiles essentielles dotées d’une grande innocuité en terme de toxicité.

Très riche en 1.8 Cinéole (associé à de l’∝-terpinéol), elle est très antivirale (grippe), bactéricide, expectorante, fluidifiante et décongestionnante. C’est une alliée précieuse contre les rhumes, la toux, les sinusites et les bronchites.

Autres propriétés : légèrement anti-inflammatoire.

Contre-indicationsaucune aux doses physiologiques. Huile très douce.

Blog-aroma-shiatsu-eft-lionel-rigour1.

ARBRE A THE (Tea tree)

Véritable couteau suisse de l’aromathérapie, le Tea tree est originaire d’Australie où il est utilisé depuis des milliers d’années par les aborigènes pour ses puissantes propriétés antiseptiques : antibactérien à large spectre (infections cutanées, blessures, génitales, intestinales, dentaires), antivirus, antifongique, antiparasitaire.

C’est une huile essentielle qui présente aussi l’avantage d’une belle innocuité, sans toxicité particulière.

Autres propriétés : renforce les défenses immunitaires, radio-protectrice, brulures soleil, piqures insectes, anti-fatigue.

Contre-indications : aucune aux doses physiologiques. Huile très douce.

Blog-aroma-shiatsu-eft-lionel-rigour1.

CITRON (zeste)

Le citron a toute sa place dans une préparation hivernales car en plus d’être antibactérien, il dynamise le physique et le psychique tout en stimulant le système immunitaire.

Il a par ailleurs une action très bénéfique sur la gorge et notamment les enrouements et extinctions de voix. Cela le rend doublement de saison.

Autres propriétés : antiseptique atmosphérique, protecteur et draineur du foie, anti-nauséeux (femme enceinte, enfant), activateur de la circulation sanguine.

Contre-indications : attention aux applications cutanée car photosensibilisantes (pas avant une exposition au soleil) et potentiellement agressive si appliquée pure.

Synergie par voie orale
Voici une première synergie à prendre sur un suppport (mie de pain, cuillère de miel, cuillère d’huile d’olive) :

  • soit en prévention sur la base de 2 gouttes/jour pendant 5 jours. Vous pouvez faire une pause de 2 jours et réitérer à nouveau pendant 5 jours.
  • soit en cas d’infection sur la base de 6 gouttes/jour (adulte) pdt 5 jours en complément de votre traitement médical.

Prenez un petit flacon teinté de 10 ml muni d’un compte gouttes et versez y les huiles essentielles ci-dessous en suivant le nombre de gouttes indiquées.

  • Ravintsara : 50 gouttes
  • Laurier noble : 60 gouttes
  • Saro : 50 gouttes
  • Eucalyptus radié : 50 gouttes
  • Tea tree : 50 gouttes
  • Citron : 24 gouttes

Onction
Vous avez aussi la possibilité de préparer une onction à mettre sur la peau en associant huiles essentielles et huile végétale. Quelques gouttes du mélanges 3 fois/jour sur la poitrine ou au creux des poignets.

Pour cela, munissez-vous d’un petit flacon ambré/teinté de 10 ml (idéalement avec une pipette) et mettez dedans les huiles ci-dessous.
Afin d’avoir une bonne homogénéisation du mélange, procédez par étape en mettant d’abord un peu de calophylle avec le Ravintsara, refermez le flacon puis secouez et recommencez ensuite de même avec les différentes huiles essentielles, toujours avec une base de calophylle. Une fois toutes les HE intégrées, complétez avec la calophylle jusqu’à atteindre la moitié du flacon puis complétez avec l’huile végétale d’amande douce.

  • Ravintsara : 30 gouttes
  • Saro : 30 gouttes
  • Eucalyptus radié : 30 gouttes
  • Tea tree : 20 gouttes
  • Thym linalol : 20 gouttes
  • Lavande vraie : 20 gouttes
  • Huile végétale de calophylle
  • Huile végétale d’amande douce ou macadamia
id dapibus in odio at quis,